Israel Shamir

The Fighting Optimist

Bravo, la France!

Traduit de l’anglais par Marcel Charbonnier 


Les Français ont voté NON au projet de constitution européenne. C’est là une grande victoire pour notre cause : les plans de nos adversaires ont connu un coup d’arrêt. Non que nous soyons contre l’unité de l’Europe. C’est tout le contraire : nous voulons une Europe unie, qui fasse contrepoids aux Etats-Unis, en sa qualité d’amie de la Russie, du monde arabe, de l’Iran et de la Chine. La constitution proposée au scrutin des Français aurait consisté à subordonner les forces armées européennes à l’OTAN, autant dire : au commandement des Etats-Unis. Sans la perspicacité des électeurs français, les Européens auraient été contraints, lors de la prochaine invasion américaine, à participer à la force d’invasion du prochain pays que les néocons décideront de soumettre, qu’il s’agisse de l’Iran ou de la Russie. Voici deux semaines, nous avons lancé aux Français cet appel : « Si vous ne voulez pas voir vos enfants combattre à Téhéran ou bombarder Moscou : dites NON au projet de constitution ! »

 

Avec beaucoup d’autres, cet appel a été entendu, et les actes ont été en rapport.

 

Bravo, la France !

 

Nos ennemis n’ont pas renoncé à leur projet suprême : créer le gouvernement mondial sous l’égide américano-israélienne. Ils ont réussi à subvertir jusqu’à l’idée paneuropéenne anti-américaine de de Gaulle, en introduisant quelques chevaux de Troie en provenance d’Europe orientale. Au début, il n’y avait qu’un seul de ces chevaux de Troie : l’Angleterre, conduite par ses dirigeants pro-américains. Aujourd’hui, il y a la Pologne, encore plus pro-américaine que l’Angleterre ! La France et d’autres pays européens doivent être sur leurs gardes face à ce jeu qui consiste, pour votre ennemi, à vous permettre de vous emparer d’un pays qui sapera votre cohésion : c’est un truc vieux comme le monde. En annexant la Pologne orientale (c’est-à-dire l’Ukraine occidentale), les Russes avaient commis cette erreur funeste. Résultat : c’est l’ensemble de l’Ukraine qu’ils ont perdue.

 

Les médias bien-pensants d’Europe ont « honorablement » fait leur boulot de service de propagande, digne d’un Etat totalitaire, en occultant les voix du NON. Il est heureux que le peuple de France l’ait compris et qu’il ne soit pas tombé dans le piège. Nous savons ce que nous voulons, maintenant : démanteler l’OTAN et chasser toutes les forces américaines d’Europe ; soutenir la reconquête par l’Europe de son indépendance des maître néocons de Washington et de New York. Pour nous, un pays ne saurait faire partie d’une Europe unie s’il envoie ses enfants se battre pour les intérêts des Etats-Unis et d’Israël en Irak et ailleurs, s’il achète du hardware américain ou encore s’il sape les initiatives européennes.

 

L’élimination de cette relique de la guerre froide qu’est l’OTAN est attendue depuis bien trop longtemps.

 

Exigeons-la ! Tout de suite !

Featured Posts

A Syrian Breakthrough

The Russians and their Syrian allies have cut the main supply line of the rebels to the north of Aleppo, ...

Read More

Ryan Rodrick Beiler / Shutterstock.com

Autumn in Palestine

Autumn is beautiful in Palestine: overripe blue-green figs, unpicked pomegranates pecked by birds, heavy grapes turn red. Now is the ...

Read More

Evan El-Amin  /  Shutterstock.com

Les guerres de genre de H. Clinton

Est-ce que les hommes qui votent pour H. Clinton vont finir en enfer ? Je n'en suis pas sûr. Nous savons ...

Read More

If They Are Bombed - They Are Daesh

President Putin is a pirate, no less. In his declaration at the UN, he stole President Bush Jr’s copyrighted 2001 ...

Read More

The Liberation of the Slaves

Donald Trump’s electoral victory unleashed pent-up tectonic energies on the unprecedented scale. The world has been changed, much more than ...

Read More

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Israel Shamir © 2016 Frontier Theme