Israel Shamir

Ideas that will Derail the descent to Barbarity

Le Pin et l’Olivier, ou Les charmes discrets de la Terre Sainte

A New Book for French Readers:

Israel Shamir’s Le Pin et l’Olivier has been published by a Belgian publisher Ocer Dire. Here is the cover of the book

 

Le Pin et l’Olivier, ou Les charmes discrets de la Terre Sainte

auteur : Israël Adam Shamir

Le Pin et l’Olivier est un livre que l’on utilise comme un Road Book; c’est un guide complet pour qui visite Jérusalem et la Terre sainte, guide qui fut d’abord rédigé en russe, pour les Russes. Du succès rencontré découlèrent des éditions en anglais et maintenant en français. Outre son activité d’écrivain, Shamir accompagne des touristes et des pélerins en Israël/Palestine. Il nous fait partager ainsi son expérience de tous les accidents du terrain, connaît toutes les cicatrices de ces lieux et répond avec sagesse et honnêteté aux questions les plus difficiles des voyageurs curieux.

Ainsi la méditation poétique sur les paysages s’accompagne d’un retour historique sur les différentes étapes qu’a vécu la Terre sainte, depuis l’origine de l’humanité.

La critique intransigeante de l’actualité brûlante va de pair avec des approfondissements théologiques comparatifs entre les trois religions du Livre.

En outre, sur le ton de la confession voilée, Shamir, le «Khalil Gibran de notre temps», le prophète, polémiste, journaliste et érudit, laisse entrevoir le cheminement personnel qui l’a fait passer d’une identité russe soviétique au sionisme romantique puis à la construction acharnée des bases conceptuelles du seul projet qu’il entend comme déterminant pour une paix demain: un seul Etat pour tous, en Palestine-Israël.

 

L’auteur:

Israël Shamir se décrit dans sa propre biographie comme intellectuel russo-israélien, écrivain, traducteur et journaliste, né à Novossibirsk, en Sibérie et petit-fils d’un professeur de mathématiques et le descendant d’un rabbin de Tibériade, en Israël. Après des études à la prestigieuse Ecole de l’Académie des Sciences, il enseigne les mathématiques et le droit à l’Université de Novossibirsk et en 1969 s’établit en Israël. Après l’armée, il aurait repris des études de droit à l’Université Hébraïque de Jérusalem, mais aurait laissé la carrière juridique pour se consacrer au journalisme et à la littérature.Il aurait eu une première expérience du journalisme à la Radio israélienne. En 1977-79, à Tokyo, il aurait écrit son premier roman : «Voyages avec mon fils», et traduit un certain nombre de classiques japonais. Son oeuvre la plus populaire, «Le Pin et l’Olivier», qui retrace l’histoire de la Palestine/Israël, aurait été publiée en 1988. En couverture, une illustration du peintre palestinien Nabil Anani. Au début de la première Intifada, Israël Shamir serait reparti en Russie, où il aurait assuré la couverture de l’actualité au cours des années 1989-1993, riches d’événements décisifs.

VENDRE CE LIVRE ABSOLUMENT, POURQUOI:

∙ «Shamir n’écrit pas pour se mettre en valeur, mais pour nous soutenir dans nos élans les plus purs, et même quand nous ne sommes pas d’accord avec lui, nous nous sentons poussés par lui vers de nouvelles idées, meilleures que celles dont nous partions. » (Michael Neumann)

∙ « C’est en tombant par hasard sur les écrits prophétiques et éloquents du dissident juif Israël Shamir que j’ai compris ce qui se passe en Palestine dans toute sa profondeur historique, et pourquoi, comme le dit John Pilger, la Palestine est le véritable enjeu majeur pour le monde. Comme l’explique Shamir : ‘L’Israël/Palestine est le modèle que les États-Unis veulent étendre au monde entier. Des serfs avec leurs troupeaux, en bas, mourant de soif ; et sur les collines, les villas et les piscines pour les élus. Une énorme armée et des travailleurs sans le moindre droit. Il s’agit pour eux de faire du monde entier une Palestine : et ils ont déclenché pour ce faire leur Troisième Guerre mondiale contre le Tiers monde’. On perçoit chez Israël Shamir l’influence de John Ruskin, de Simone Weil, de Franz Fanon, de T. S. Eliot, et d’Edward Said. Il rejette la ‘double tentation de Mammon et du sionisme’, au nom de la compassion envers les ‘hardis paysans’ de sa patrie d’adoption. » (Owen Owens)

OSER DIRE, éditeur citoyen

39, avenue du Centenaire, B-4053 Embourg, Belgique. Tél : +32(0) 43 65 27 29 – fax : +32(0) 4 341 29 21 – courriel : info@oserdire.eu

 

Featured Posts
Ryan Rodrick Beiler / Shutterstock.com

Autumn in Palestine

Autumn is beautiful in Palestine: overripe blue-green figs, unpicked pomegranates pecked by birds, heavy grapes turn red. Now is the ...

Read More

If They Are Bombed - They Are Daesh

President Putin is a pirate, no less. In his declaration at the UN, he stole President Bush Jr’s copyrighted 2001 ...

Read More

The Liberation of the Slaves

Donald Trump’s electoral victory unleashed pent-up tectonic energies on the unprecedented scale. The world has been changed, much more than ...

Read More

A Syrian Breakthrough

The Russians and their Syrian allies have cut the main supply line of the rebels to the north of Aleppo, ...

Read More

Evan El-Amin  /  Shutterstock.com

Les guerres de genre de H. Clinton

Est-ce que les hommes qui votent pour H. Clinton vont finir en enfer ? Je n'en suis pas sûr. Nous savons ...

Read More

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Israel Shamir © 2016 Frontier Theme